La Gazette Locale parle de la commémoration des 450 ans de Faucon

credit gazette-locale.fr
credit gazette-locale.fr

la rédaction de la Gazette Locale
« http://www.gazette-locale.fr/article/20150712-l-anniversaire-historique-des-fauconnais » (12/07/2015)

voici l’article dans son intégralité :

 

C’est de notoriété publique, Faucon, petit village de 450 âmes ne fait jamais les choses à moitié.

Il l’a prouvé ce samedi 11 juillet en plongeant ses visiteurs dans une immersion historique totale.

Tout avait été pensé dans cette intention et une cinquantaine de Fauconnais en costumes d’époque, remarquables de réalisme, ont joué le jeu dans le cadre magique des vieilles pierres du village.

Ce mémorable voyage dans le passé entre spectacle et émotion, fruit d’un travail d’un an porté par Pierre Joly, premier adjoint, Brigitte, Muriel et Marie-Alix  a donc débuté, sous un soleil radieux, dès 10 h 30, place de la mairie où était rassemblé un public nombreux.

Le premier magistrat, Dany Aubert, entouré de nombreuses personnalités, Claude Haut, sénateur, Jean-François Moniotte, sous-préfet de Carpentras, Sophie Rigaud, conseillère départementale et les maires des communes avoisinantes, n’a pas caché son émotion.

« C’est pour moi, un immense honneur que de présider l’anniversaire du rachat des droits de seigneurie, en l’année 1565, par les habitants de Faucon. Je ne pensais pas au départ qu’une centaine de bénévoles (couturières, décorateurs, vignerons, boulangers, conteurs, acteurs, enseignants, chorales, anciens du village….) allait se retrouver dans cet événement. Cette journée, c’est la vôtre, c’est l’histoire de notre village, cette générosité, cette convivialité, ces liens qui se tissent entre les générations, les personnes nées au village et les nouveaux arrivants, ne peuvent être que bénéfiques. Continuons à défendre les valeurs de solidarité, de résistance, d’autonomie comme l’ont fait nos ancêtres » devait-il déclarer dans son discours d’ouverture.

La montée de l’oriflamme par les enfants de l’école devait donner le coup d’envoi des festivités, avec tout au long de cette journée exceptionnelle, des animations très variées qui se clôturaient aux remparts Jaroussier, dans la douceur d’une nuit d’été, par un banquet médiéval réunissant 270 convives, puis un bal traditionnel.