Lutte et traitement contre la pyrale du buis

Lutte et traitement contre la pyrale du buis
Dès les premières chaleur du printemps, la chenille de pyrale du buis quittera sa loge pour reprendre son activité. Cydalima perspectalis

Lutte et traitement contre la pyrale du buis

La pyrale du buisCydalima perspectalis, est un papillon invasif venu d’Asie orientale et dont la chenille se nourrit de buis.

Pour lutter contre la pyrale du buis par des méthodes biologiques, il est possible d’utiliser une petite guêpe parasitoïde, le trichogramme, qui se reproduit grâce aux œufs du papillon. (source Futura-science).

Pour apprendre à repérer les papillons consultez le site de l’INRA

 

Confusions possibles

Définir la présence de la pyrale du buis seulement par l’observation des dégâts sur feuillage peut constituer un risque de confusion avec d’ autres agents pathogènes.

  • Les travaux de taille des haies de buis peuvent provoquer des dessèchements partiels du feuillage.
  • L’effet de la sécheresse produit un rougissement des feuilles.
  • Les maladies du dépérissement du buis (Cylindrocladium buxicola, Volutella buxi) sont à l’origine de déclins massifs depuis la fin des années 2000 en France. A distance, les dégâts de Cylindrocladium buxicola peuvent être confondus avec les dégâts de pyrale du buis. Néanmoins, de plus près, l’observation du feuillage permet de constater le broutage des feuilles dans le cas de la pyrale du buis.

L’observation des oeufs, des chenilles ou des papillons permet de déterminer de façon certaine la pyrale du buis.

(source INRA)

 

Traitements disponibles en jardineries

  • Un Insecticide soit à base de Bacillus thuringiensis, soit systémique à base d’acétamipride.
  • Insectes miniatures. Trichotop® Buxus, c’est le nom de ce traitement biologique constitué d’insectes miniatures (0,8 mm), les trichogrammes, qui se reproduisent grâce aux oeufs de la pyrale.

Jardin. Traitements et lutte contre la pyrale du buis, une émission de France Info